Blouse infirmière : quelles sont les obligations professionnelles ?

La plupart du temps, le vêtement est assimilé à un symbole ou à une forme de communication, qui est plus accentuée dans le cas d’un uniforme, telle que la blouse infirmière. Effectivement, la tenue vestimentaire est utile dans la mesure où elle permet de protéger les soignants ainsi que les patients des épidémies. En parallèle, elle incarne également l’image du métier qui est interdépendant de la compétence ainsi que du professionnalisme de l’infirmière. Ainsi, chaque infirmière devrait connaitre les obligations professionnelles qui incombent à la blouse qu’elle porte.

Une blouse infirmière doit être hygiénique

Des réflexions ont été mises en place concernant la blouse infirmière afin de limiter dans la mesure du possible la propagation des épidémies ainsi que des infections. Les habits portés par les infirmières sont non seulement des tenues de travail, mais ils améliorent par la même occasion les pratiques d’hygiène ainsi que les politiques de lutte contrent les infections. L’instant où il est porté, sa coupe ainsi que son entretien peuvent influencer considérablement l’hygiène des milieux de soins. À la fin de l’emploi de chaque tenue, il est vivement conseillé de la nettoyer. Ainsi, l’uniforme doit être façonné avec du coton ou d’un mélange coton et fibres synthétiques, faciles à entretenir et tenaces au lavage.

Une blouse infirmière doit avoir une coupe qui entre dans la norme

Le port de l’uniforme doit être réservé uniquement aux heures effectives de travail. Concernant la coupe de la blouse infirmière, elle doit également assurer la protection des zones à risque qui peuvent facilement être contaminées au cours des soins. Il s’agit entre autres des mains, des avant-bras sans oublier la partie du corps qui se trouve entrent les épaules et la mi-cuisse. Ainsi, le vêtement doit arriver au niveau du genou et envelopper les épaules. En conséquence, les habits doivent inclure des manches courtes pour parfaire l’hygiène des mains et garantir que le tissu ne soit en contact avec les surfaces.

Une blouse infirmière doit être confortable

La blouse infirmière doit avoir une coupe maniable pour faciliter chaque mouvement tout en tenant compte des normes, pour que cela recouvre les zones à risque. Le vêtement doit également admettre l’utilisation adéquate des équipements de protection individuelle (EPI) tels que les gants, les masques, les dispositifs de protection oculaire ou autres.

Une blouse infirmière doit être avenante

Beaucoup d’infirmières ne sont pas convaincues par le fait que leurs uniformes influent sur la perception de leur statut professionnel et que de leur côté, les clients à savoir les patients établissent ce lien. De ce fait, une blouse qui reflète réellement l’image de la profession d’infirmière devrait être sobre, soignée, discrète et par-dessus tout, sans extravagance.

En ce qui concerne les couleurs, elles peuvent être indiquées et affairées à certains secteurs de soins, par exemple en salle d’opération et en salle d’urgence. Il est nécessaire de respecter les politiques vestimentaires appropriés à ces secteurs. À part cela, il appartient à chaque établissement d’opter pour les couleurs qui leur conviennent en tenant compte des nombreux facteurs qui lui sont propres.

Leave a Comment

Your email address will not be published.